Vu dans la presse régionale - Le Strike Trégueux

Publié le 24 Novembre 2015

Le Penthièvre17/11/2015 à 16:53 par yann.andre

Vendredi 20 novembre, jouez au bowling les yeux bandés

L'association Faisons avec nos yeux ne manque jamais d'idée pour sensibiliser le grand public aux problèmes des non voyants. Cela s'appelle « Audac'yeux ».

Fanny Raoult, la présidente, a déjà fait marcher des gens dans le noir. C’est dans cet esprit que l’événement « Audac’yeux » a été imaginé : inviter tout le monde à venir jouer au bowling, les yeux bandés « pour que les gens comprennent ».

Une première

L’événement est organisé avec le bowling Le Stryke à Trégueux. Voyants, mal voyants, non voyants tout le monde est invité à jouer ensemble. « C’est une première ! »

Cette soirée est l’occasion de permettre une sensibilisation sur le handicap visuel mais Fanny insiste aussi sur l’occasion qui est offerte « de partager un moment de convivialité entre personnes valides et personnes en situation de handicap : il s’agit de faire comprendre qu’il n’y a que les yeux qui ne fonctionnent et que nous pouvons aussi jouer, échanger, partager des moments, etc. » D’ailleurs le partenariat avec le bowling Le Strike est plutôt original. « C’est un événement atypique : des valides qui se mettent en situation pour jouer au bowling ! »

Un partenariat qui révèle la volonté du directeur de sensibiliser sur la question et de rendre son établissement accessible, mais encore de favoriser les loisirs et que tous puissent partager de bons moments. D’ailleurs la carte du Strike a été transcrite en braille. Un plus pour les non-voyants qui ont envie de s’y rendre.

 

Vendredi 20 novembre, 20h30, Strike bowling, 3 rue Louis-Malle, 9€ la partie, location de chaussures incluses, 2 € seront reversés à l’association Faisons Avec Nos Yeux. Tél. 07 86 53 94 45 ou fannyraoult.cheval@sfr.fr

 

Le Télégramme, l'info vous suit partout Trégueux, 24 novembre 2015

 

Handicap. Session inédite au bowling de Trégueux
 
Vendredi soir, au bowling « Le Strike » de Trégueux, 60 joueurs répartis en duo, composés d'un voyant et d'un non ou mal-voyant, voire d'un valide mis en condition de non-voyant grâce à un masque se sont mesurés sur les pistes. L'objectif de cette expérience de jeu inédite « à l'aveugle », proposée par l'association Faisons avec nos yeux ? Passer une soirée « comme tout le monde », indique Fanny Raoult Cheval, non-voyante fondatrice de l'association.

© Le Télégramme

Le Télégramme, l'info vous suit partout Trégueux, 24 novembre 2015

Trégueux Handicap. Première inédite au bowling

Devant les étagères, des chaussures dont les pointures ont été traduites en braille. Fanny Raoult Cheval avec deux compétiteurs voyants.
 
Vendredi soir, au bowling « Le Strike », une expérience de jeu « à l'aveugle » était proposée par l'association Faisons avec nos yeux, à l'initiative de Fanny Raoult Cheval fondatrice de l'association, avec Alexandra Bailly et Franck Courtel. Une grande première, à la connaissance de Bruno Donné, le directeur, basée sur un principe original : faire s'affronter des tandems de joueurs composés d'un voyant et d'un non ou mal voyant, voire d'un valide mis en condition de non-voyant grâce à un masque. Sur les indications de l'équipier voyant, le joueur se place et lance sa boule. 60 personnes ont répondu à l'appel dont 40 % de non ou mal voyants, qui se sont retrouvés sur un pied d'égalité, en situation de handicap. Certains joueurs ont carrément lancé leurs boules sur la piste à côté et se sont rendu compte des difficultés au quotidien des non voyants. Ne pas dramatiser Il n'est pas question pour Fanny Raoult Cheval de provoquer la compassion, mais de passer une soirée « comme tout le monde ». « J'ai besoin de sortir et de m'amuser », déclarait-elle avec sa verve coutumière. Une fois de plus, elle a réussi à mobiliser les énergies, l'établissement de jeu s'étant doté de carte des boissons et d'indications de pointures de chaussures en braille, les masques ayant été confectionnés grâce à l'habileté de Bernadette et Annie.
 
Contact Tél. 07.86.53.94.45, association.fany@sfr.fr

© Le Télégramme -

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : _letelegramme.jpg
Affichages : 2
Taille : 3,9 Ko
ID : 158910Le 28 septembre 2014, Ici

 

Patricia Donné, présidente du Bowling

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : Image6.jpg
Affichages : 33
Taille : 51,7 Ko
ID : 158909
Patricia Donné, présidente, depuis deux ans, du Bowling-club strike qui compte une dizaine de licenciés.

Chaque dimanche Le Télégramme dresse le portrait d'une personnalité de la commune et lui donne la parole. Aujourd'hui rencontre avec Patricia Donné, présidente, depuis deux ans, du Bowling-club strike qui compte une dizaine de licenciés. 

Principalement des féminines qui participent aux compétitions régionales, elles sont à chaque fois en triplette pour représenter les couleurs trégueusiennes. 
Un roulement s'opère pour permettre à chacune de jouer pendant que les hommes se contentent de s'exprimer tous les mardis soir, en loisirs, sur les 20 pistes homologuées.

Le Télégramme : Quand êtes-vous arrivées à Trégueux et pourquoi cette commune ? 
Patricia Donné : « En 2006, à l'ouverture du bowling, saisissant cette opportunité dans cette zone commerciale et de loisirs de La Ville-Grohan qui se développait. Nous venions de Plouha où nous tenions un camping... Changement radical d'activités ! » 

Quelle réalisation a marqué votre existence trégueusienne ? 
« L'extension remarquable de notre lieu de travail qui s'agrandit au fil des années en se dotant de nouveaux commerces, principalement des restaurants. Cette dynamique se crée bien sûr autour du complexe cinématographique qui reste en quelque sorte le baromètre de notre succès. » 

Un regret durant ces années ?
« Je ne suis pas du genre à râler... Même si je considère que des améliorations restent toujours possibles dans notre domaine. » 

Quelle manifestation sportive ou culturelle vous vient à l'esprit ?
« Difficile de vous répondre car nous passons la majeure partie de notre temps au travail. 6/7 jours en période normale et 7/7 jours pendant les vacances scolaires, donc difficile d'apprécier ce qui peut se passer sur la commune. » 

Un souhait pour terminer ? 
« Il conditionne souvent nos conversations à la suite des doléances de nos clients qui jugent notre accès un peu compliqué. Deux bretelles avec entrée et sortie nous paraissent prioritaires pour donner encore une meilleure visibilité à nos activités, une plus grande dimension à cette zone attractive. »


Source: J-C Turmo Le Forum du Bowling

Vu dans la presse régionale - Le Strike Trégueux

Rédigé par GUEYTE Michel

Publié dans #Presse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article