Presse régionale: Bowling de Larmor. Fin de partie en 2017

Publié le 3 Avril 2017

Lorient le 29 mars 2017

Bowling de Larmor. Fin de partie en 2017

Après plus de 40 ans d'existence, le bowling de Larmor-Plage va fermer ses portes. Une décision lourde de conséquences pour les clubs.

Avec la fermeture du bowling de Larmor-Plage, fin 2017, ce n'est pas seulement un lieu de rendez-vous très prisé qui va tirer le rideau. Pour les nombreux pratiquants, en compétition comme en loisirs, le coup est rude. Les trois clubs devront s'exiler à Quimperlé. L'établissement, vendu à un promoteur privé, cédera la place à une opération immobilière.

Le bowling de Larmor-Plage va fermer. La famille Proust s'apprête à mettre un point final à une aventure commencée dans les années 70 par le grand-père. D'abord actionnaire de l'affaire, le Larmorien en avait racheté toutes les parts. Son fils avait pris la suite de l'établissement de la rue du Manio, en bordure d'un axe stratégique reliant Lorient à la station balnéaire. Depuis huit ans, le petit-fils avait rejoint l'affaire. Son père aurait pu raconter des brassées d'anecdotes en 40 années d'existence. Il a préféré rester discret pour le moment sur les raisons qui l'ont poussé à vendre. Le rythme de travail « infernal » (ouvert 7 jours sur 7, de 14 h à 2 h du matin) n'y est pas étranger. C'est leur choix. Et leur décision est sans retour.

Vendu il y a six mois

Dans l'histoire récente, en octobre 2013 (le 13 !), le casino avait occupé provisoirement les locaux du bowling. Avec un succès immédiat. Le déménagement des machines à sous, deux ans plus tard, dans le vaste complexe de la promenade de Port-Maria, n'expliquerait pas cette nouvelle orientation. Mis à la vente dès 2016, l'établissement a trouvé un acquéreur, il y a six mois. Un promoteur privé a racheté l'ensemble, pour y mener, selon nos informations, une opération immobilière mêlant appartements et commerces.

Un coup rude pour les pratiquants

L'établissement, qui compte quatre salariés, restera ouvert jusqu'à la fin de l'année, voire janvier ou février 2018. Mais pas au-delà. Le bâtiment, coiffé de son enseigne rouge « Bowling-Billard » fermera alors ses portes. Et remisera définitivement ses pistes. Cette fermeture va rayer de la carte un établissement encore très prisé dans la région, notamment le week-end avec son activité de bar et de snack. Mais sa suppression a aussi de lourdes conséquences pour les trois clubs de bowling (près de 150 pratiquants en compétition et loisirs), celui de billard et de fléchettes, qui avaient fait de l'établissement larmorien leur unique lieu de pratique depuis des décennies. « C'est un coup très rude. On bénéficiait, en plus, d'un tarif d'utilisation intéressant », reconnaît Jean-Marc Léone, le responsable de la section bowling du Patronage laïque de Lorient (50 licenciés dont quinze à l'école de bowling) et des AVF de Ploemeur (80 adhérents). Avec douze pistes (seize il y a six ans), la structure, qui accueille les entraînements plusieurs fois par semaine, est surtout homologuée pour les compétitions. Celles notamment qui figurent au championnat des féminines en Nationale 2 et des équipes engagées dans les différents niveaux régionaux.

Les clubs accueillis au bowling de Quimperlé

Pour sa part, Jean-Marc Léone a tenu à en informer tous les licenciés et adhérents la semaine dernière. Faute de structures de proximité adaptées, c'est vers le bowling de Quimperlé qu'il s'est tourné. « L'accueil a été excellent ». Des créneaux leur ont déjà été réservés. Une école de bowling sera créée (le samedi matin). Le bowling club international de Larmor (BICL) s'y exilera également. « Le risque est que l'éloignement soit préjudiciable aux effectifs », redoute le responsable, qui craint aussi la perte de sa subvention morbihannaise (3.700 €).

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/bowling-de-larmor-fin-de-partie-en-2017-29-03-2017-11454003.php#16FQgs5wKURWAZv0.99

 

 

Rédigé par L'équipe du CD22

Publié dans #Presse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article